Teinture et Teinture mère

Une teinture, c’est quoi ?

Les teintures sont des préparations liquides obtenues par macération ou percolation en utilisant seulement l’éthanol à titre approprié pour l’extraction de la drogue végétale sèche. Si l’extraction par l’alcool est réalisée sur une seule drogue, on parle de teintures simples. Si cette extraction est réalisée sur un mélange de drogues, on parle de teintures composées. Enfin, les teintures sont filtrées si nécessaire pour obtenir une solution limpide, qui peut présenter, dans certains cas, un léger sédiment.

Le titre alcoolique de la teinture varie selon le type de principes actifs de la drogue: Il peut être

  • à 60%, pour les teintures à base de principes actifs hydrosolubles comme les composés phénoliques,
  • à 70%, pour les teinture à base de principes actif de type alcaloïde comme la teinture de belladone et de datura
  • à 80%, pour les teintures à base de principes actifs de type résine ou huiles essentielles
  • à 90%, pour la teinture d’aconit

La grande majorité de teintures sont des teintures au 1/5ième : Obtenues à partir d’une partie de drogue végétale pour cinq parties de solvant. On trouve aussi des teintures au 1/10ième , obtenues à partir d’une partie de drogue végétale pour dix parties de solvant, surtout pour les plantes qui présentent une toxicité (Belladone, jusquiame noire, digitale…).

Comment utiliser les teintures ?

On utilise généralement les teintures sous forme de gouttes buvables à diluer dans un grand verre d’eau, de jus ou de tisane. Elle peuvent intégrer des formes galéniques comme les gélules, les suppositoires ou les préparations semi-solides pour application cutanée.

Les principaux inconvénients de cette forme sont le goût parfois très fort et la présence de l’alcool, qui empêche leur utilisation chez la femme enceinte et les enfants.

Il faut savoir que les teintures se conservent très bien (jusqu’à 5 ans), à condition de les conserver dans des flacons bien fermés, à l’abri de la lumière. La Pharmacopée limite la durée de conservation de certaines teintures comme celle de Belladone ou de Digitale à un an. Si elles ne sont pas conservées dans des bonnes conditions, les teintures peuvent s’altérer de trois façons: La première est l’évaporation de l’alcool, le titre change alors et la teinture se concentre. La seconde, par précipitation et oxydation des principes actifs, formant un dépôt en surface et la teinture est alors bonne à jeter. La dernière se réalise par oxydation de l’alcool. La préparation devient alors acide.

Une teinture mère, c’est quoi ?

Les teintures-mères sont des préparations liquides destinées à être utilisées en tant que souche pour un usage homéopathique mais sont actuellement utilisées en phytothérapie. Elles sont obtenues par macération, toujours à partir d’une seule plante, qui doit être fraîche dans l’alcool à titre approprié, pendant trois semaines.

On ajuste le titre alcoolique du produit fini pour se situer entre 40% et 65%. On ajuste également le volume de la teinture mère pour correspondre au 1/10ième en se basant sur la masse théorique de la plante séchée, à l’exception de la teinture mère de Calendula officinalis, qui est ajustée au 1/20ième .

Comment utiliser les teintures mères ?

On utilise généralement les teintures mères sous forme de gouttes buvables à diluer dans un grand verre d’eau, de jus ou de tisane. Elle peuvent intégrer des formes galéniques comme les gélules, les suppositoires ou les préparations semi-solides pour application cutanée. La dose usuelle préconisée est de 20 à 50 gouttes trois fois par jour, selon la plante, l’âge du patient et la pathologie traitée.

Les teintures mères se conservent bien (jusqu’à 5 ans) à condition de les conserver dans des flacons bien fermés, à l’abri de la lumière. Les principaux inconvénients de cette forme sont la présence de l’alcool et le goût parfois très fort.

Les différences entre la teinture et la teinture mère ?

TeintureTeinture mère
UsagePhytothérapieSouche pour homéopathie
Phytothérapie
Proportion Drogue/solvantMajoritairement au 1/5
Exceptionnellement au 1/10
Toujours au 1/10
Exception pour la Calendula au 1/20
Droguesèchefraîche
Titre alcoolique60%, 70%, 80% ou 90%entre 45% et 60%
Comparaison entre une teinture et une teinture mère

Références

1- Pharmacopée européenne 8ème éd

2- Pharmacopée française 2005

3- Jean-Yves CHABRIER. (2010). Plantes médicinales et formes d’utilisation en phytothérapie. hal-01739123

2 réflexions sur “Teinture et Teinture mère

  • 12 août 2022 à 11 h 22 min
    Permalien

    Merci pour cet article bien utile, et récapitulatif sur les titrage en éthanol en fonction du principe actif à extraire.

    étudiante à l’école lyonnaise des plantes médicinales

    Répondre
    • 13 août 2022 à 19 h 04 min
      Permalien

      Merci pour l’intérêt que vous portez à PhytoMag.
      J’espère être à l’hauteur de vos attentes.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.