Guarana

Le guarana, c’est quoi ?

Le guarana (Paullinia cupana Kunth) est un arbuste grimpant de la famille des Sapindaceae. Ses feuilles sont composées de 5 folioles ovales. Ses fruits rouges vifs, renferment une graine noire volumineuse, qui leur donne l’apparence d’un œil. C’est est une plante originaire de l’Amazonie.

Planche-botanique-du-guarana
Planche botanique du guarana (Paullinia cupana Kunth)

Quelle partie du guarana utiliser ?

On utilise la graine privée de ses téguments desséché à chaud. A partir de ces graines, on confectionne la pâte de guarana qui est “la pâte séchée obtenue par écrasement de l’amande, soumise à une rapide dessiccation à chaud et humidifiée”.

La graine est riche en caféine qui peut représenter jusqu’à 7% de sa composition. La Pharmacopée Française précise que la graine ne doit pas contenir moins de 3,5% de caféine, calculée par rapport à la drogue desséchée. La pâte, quant à elle, doit avoir une teneur minimale en caféine de 3%.

On retrouve d’autres bases xanthiques dans cette graine, comme la théobromine et la théophylline. On note également la présence de tanins et de flavonoïdes et une huile essentielle (avec un rendement de 0,4%) constituée principalement de carvacrol.

Quels sont les bienfaits du guarana ?

Le guarana doit ses effets à sa forte teneur en caféine. On l’utilise notamment dans la fabrication de boissons stimulantes pour traiter les symptômes de fatigue et la sensation de faiblesse.

En plus de l’action stimulante de la caféine, d’autres effets sont attribués au guarana, tels que l’amélioration de la vigilance, de la mémoire et du temps de réaction. Le guarana peut contribuer aussi à l’amélioration des performances lors des exercices physiques.

Notre plante possède également un effet thermogénique, en stimulant le métabolisme, associé à la perte de poids d’où elle est employée comme complément dans les régimes amincissants. Enfin, elle possède un léger effet diurétique.

Comment utiliser le guarana ?

La poudre de guarana peut être administrée sous forme de gélules ou mélangée à des jus de fruits. La dose est de 1 à 2,5 g de poudre de graines par jour (ou équivalent). La dose quotidienne ne doit pas dépasser 3 g.

Quelles précautions prendre avec le guarana ?

Aucune toxicité aiguë ou chronique n’a été rapportée chez l’Homme mais le guarana à des doses supérieures à 15 g, peut causer des palpitations, de la diarrhée et des nausées.

Le guarana ne doit pas être administré chez les patients hypertendus ou les enfants de moins de 16 ans. Il ne devra pas être utilisé par les femmes enceintes et allaitantes, du fait du manque de données.

Références

1- Flávia Camila Schimpl et al. (2013). Guaran: Revisiting a highly caffeinated plant from the Amazon. Journal of Ethnopharmacology

2- Genslay Angélique. (2013). INTÉRÊT DES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES À BASE DE PLANTES, DANS LES RÉGIMES AMAIGRISSANTS. UNIVERSITÉ D’ANGERS (Thèse en Pharmacie).

3- Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC). (2013). Community herbal monograph on Paullinia cupana Kunth ex H.B.K. var. sorbilis (Mart.) Ducke, semen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.