Vigne du tonnerre divin

La vigne du tonnerre divin, c’est quoi ?

La vigne du tonnerre divin (Tripterygium wilfordii HOOK F.), appelée en chinois Lei gong teng, est un arbuste grimpant de la famille des Celesteraceae. C’est une plante qui peut mesurer jusqu’à 5 m de hauteur. Ses feuilles sont caduques, grandes et ovales. Ses fleurs, qui apparaissent au mois de juin et juillet, sont blanchâtres et groupées en panicules. Enfin, ses fruits teintés de rouge mesurent 1,5 cm de long.

La vigne du tonnerre divin se trouve principalement en Chine et dans d’autres région asiatiques comme le Japan et la Corée de Nord.

Quelle partie de la vigne du tonnerre divin utiliser ?

La racine séchée est le support de l’activité thérapeutiques de Tripterygium wilfordii. Cette racine contient principalement des composés terpéniques. On note la présence de diterpénoides, à savoir, le triptolide, le tripdiolide et le triptonide, ainsi que des triterpénoides dont le plus intéressant est le célastrol.

Quelles sont les bienfaits de la vigne du tonnerre divin ?

Notre plante a été utilisée depuis plusieurs siècles dans la médecine traditionnelle chinoise.

Des études récentes ont montré les effets anti-inflammatoires et immunosuppresseurs de la racine, ainsi que ses substances actives notamment le triptolide. Il s’avère que le triptolide possède des propriétés biologiques intéressantes pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, qui est une pathologie auto-immune très invalidante: En effet, le triptolide inhibe l’expression du gène iNOS ainsi que certaines cytokines responsables de l’inflammation au niveau de chondrocytes articulaires. De plus, le triptolide régule l’angiogenèse excessive qui accompagne la polyarthrite rhumatoïde. Enfin, le triptolide peut supprimer de manière significative la production de cellules Th17, qui jouent un rôle important dans la physiopathologie de la polyarthrite rhumatoïde.

La racine de la vigne du tonnerre divin a montré dans plusieurs essais cliniques une efficacité significative dans l’amélioration des symptômes de la polyarthrite rhumatoïde.  Une étude prospective en double aveugle versus placebo réalisée en 2001 a montré que la dose de 360 mg a permis l’amélioration de signes biologiques et de signes cliniques de 50% de patients avec une diminution significative du nombre d’articulations douloureuses et enflammées et une amélioration de l’état général.

En plus, une autre substance active de notre plante, à savoir le célastrol, a montré des propriétés intéressantes pour combattre l’obésité. En effet, chez les personnes obèses, on observe fréquemment une résistance à la leptine. Cette leptine est une hormone digestive qui permet de diminuer la prise des aliments en contrôlant la sensation de satiété. Une étude réalisée sur des souris obèses a montré que le célastrol peut restaurer la sensibilité à la leptine ainsi que l’augmentation de l’activité métabolique au niveau de cellules adipeuses et musculaires.

La racine de la vigne du tonnerre divin semble aussi être efficace contre le psoriasis. Plusieurs essais cliniques ont montré que l’extrait standardisé qui correspond à 20 mg de glycosides de Tripterygium est significativement efficace pour améliorer les symptômes de psoriasis.

Comment utiliser la vigne du tonnerre divin ?

La toxicité de Tripterygium wilfordii représente un obstacle important pour l’utilisation de cette plante en phytothérapie (voir ci-dessous les précautions d’emploi).

Quelles précautions prendre avec la vigne du tonnerre divin ?

La vigne du tonnerre divin est une plante qui présente plusieurs effets indésirables. Les effets indésirables les plus communs sont les troubles digestifs (vomissements, diarrhées, douleurs abdominales …), la perte de cheveux et le développement d’aménorrhée ainsi qu’une stérilité réversible à l’arrêt du traitement. Ces effets toxiques sont dose et temps dépendants.

En plus, le triptolide, qui est la substance la plus intéressante pour améliorer les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, semble avoir une toxicité cardiaque et hématologique.

Références

1- Senda Yahia (2018). Thèse de doctorat en pharmacie:” Place de la phytothérapie dans la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde”. Faculté de Pharmacie de Monastir-Tunisie.

2- Ahmed S et al. (2005). Biological basis for the use of botanicals in osteoarthritis and rheumatoid arthritis: a review. Evid Based Complement Alternat Med 2: 301-308.

3- Junli Liu et al. (2015). Treatment of Obesity with Celastrol. Cell 21; 161(5): 999–1011;

4- Lv M et al. (2018). Efficacy and Safety of Tripterygium Wilfordii Hook F on Psoriasis Vulgaris: A Systematic Reviewand Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. Evid Based Complement Alternat Med. 2018; 2018: 2623085.

5 pensées sur “Vigne du tonnerre divin

  • 18 octobre 2018 à 10 h 47 min
    Permalink

    bonjour
    je voudrais savoir la période exact que le patient doit utiliser la vigne du tonnerre divin ?
    cdt

    Répondre
    • 21 octobre 2018 à 22 h 07 min
      Permalink

      La toxicité de la vigne du tonnerre divin représente un obstacle important pour l’utilisation de cette plante en phytothérapie (voir les précautions d’emploi). En plus, il n’y a pas assez de recul pour connaitre la durée du traitement et les doses optimales qui vont permettre d’avoir un maximum d’efficacité tout en respectant la sécurité des patients.

      Répondre
  • 22 octobre 2018 à 9 h 08 min
    Permalink

    bonjour
    merci de bien préciser la période exactement.
    si on a pas des symptômes de toxicité on peut prendre cette plante chaque jour?
    cdt

    Répondre
    • 22 octobre 2018 à 11 h 44 min
      Permalink

      Bonjour,
      La plupart des études cliniques utilisent une dose journalière de la vigne du tonnerre divin qui correspond à 20 mg de Tripterygium glycosides pendant une durée de traitement qui varie de 1 à 2 mois.
      Pour plus de détails, vous pouvez consulter l’article suivant: https://www.hindawi.com/journals/ecam/2018/2623085/

      Répondre
  • 22 octobre 2018 à 12 h 56 min
    Permalink

    merci pour votre réponse,merci pour votre disponibilité

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *