Noyer

Le noyer, c’est quoi ?

Le noyer (Juglans regia L.), appelé aussi noyer commun, est un grand arbre de la famille des Juglandaceae. Cet arbre peut atteindre 25 m de hauteur. Il a des feuilles composées possèdent 5 à 7 grandes folioles ovales, coriaces et à odeur caractéristique. Ses fleurs femelles se retrouvent à l’extrémité des petites branches, alors que, l’inflorescence mâle est constituée des chatons pendants. Les fruits du noyer sont des drupes. Ces drupes sont des noix qui sont entourés par une chaire de couleur verte appelée le brou de noix.

Le noyer commun est originaire des régions montagneuses d’Asie. Actuellement, il est répondu sur tous les continents.

Planche botanique du noyer
Planche botanique du noyer (Juglans regia L.)

Quelles parties du noyer utiliser ?

En thérapeutique, on utilise les feuilles du noyer. Ces feuilles sont récoltées au début de l’été, en  juin et juillet. On peut aussi utiliser le brou de noix, récolté en automne, quand  il se détache de façon spontanée.

En usage alimentaire, l’huile de noix, extraite par expression à partir des fruits du noyer, est connue pour sa richesse en acides gras oméga-6 et oméga-3 ainsi que la présence des vitamines notamment la vitamine E.

Les feuilles du noyer et le brou de noix possèdent approximativement la même composition chimique: ils sont riches en tanins (jusqu’à 10% des feuilles), qui sont des tanins de type ellagique. On note la présence d’autres composés phénoliques tels que les flavonoïdes (hétérosides de la quercétine et de kaempférol) et des acides phénols (acide gallique, caféique, chlorogénique…).

Les feuilles du noyer et le brou de noix se caractérisent par la présence de dérivés de naphtalène. Le composé le plus connu est le juglone (5-hydroxy-1,4-naphtoquinone) qui est présent dans les feuilles à l’ordre de 0.6% et dans le brou à l’ordre de 2%. Enfin, les feuilles contiennent des traces d’une huile essentielle dont le composé majoritaires est un sesquiterpène, le germacène D.

Quels sont les bienfaits du noyer ?

Les feuilles du noyer et le brou de noix sont connus pour leur action cicatrisante, grâce à leur richesse en tanins,  ainsi que leur pouvoir antibactérien et antifongique, grâce à la présence de juglone. C’est pour cela qu’ils sont utilisés en thérapeutique pour la prise en charge des affections dermatologiques : Ils sont indiqués pour le soulagement des affections inflammatoires mineures de la peau telles que l’acné et l’eczéma.  Ils sont aussi utilisés pour remédier la transpiration excessive des mains et des pieds.

Des études suggèrent que les feuilles du noyer possèdent une action antidiabétique par diminution de l’absorption du glucose au niveau intestinal ainsi que la stimulation de la sécrétion de l’insuline par les îlots de Langerhans. D’autres études, ont montré que les feuilles du noyer possèdent également une action anti-hypertensive, probablement grâce aux flavonoïdes et notamment la quercétine qui est active sur le système adrénergique.

Comment utiliser le noyer ?

Les feuilles du noyer et le brou de noix sont surtout utilisés par voie locale pour traiter les affections cutanées. Pour cela,  on prépare une décoction en utilisant 5 g de feuilles ou de brou pour 200 ml d’eau. On laisse bouillir pendant 20 minutes puis on filtre. On applique un pansement imprégné de ce décocté sur les parties affectées de la peau 2 à 4 fois par jour.

Quelles précautions prendre avec le noyer ?

Le noyer ne présente pas une toxicité particulière mais Il ne faut pas l’utiliser en cas d’allergie ou sur des plaies ouvertes. Il faut noter que l’utilisation des feuilles et de brou de noyer par voie locale colore temporairement la peau à l’endroit de l’application.

Références

1- Hamdollah Delaviz et al. (2017).A Review Study on Phytochemistry and Pharmacology Applications of Juglans Regia Plant. Pharmacognosy Review 11(22): 145-152.

2- Committee on Herbal Medicinal Products. (2013). Community herbal monograph on Juglans regia L., folium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *